Questions fréquentes

Les réponses à toutes les questions que vous vous posez sur le préservatif. (Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas!)

Comment choisir la bonne taille de préservatif ?
Le mieux est d’essayer plusieurs modèles de marques différentes afin de trouver la taille et surtout la forme de préservatif qui vous convient le mieux.

Le préservatif doit épouser parfaitement la forme du pénis et ne pas faire de plis.

Quelle est la taille standard des préservatifs ?
Les préservatifs standards ont une longueur d’environ 180mm et une largeur de 52mm. Cette taille convient à la plupart des pénis, même ceux dont la taille est inférieure à 180mm, il suffit de dérouler le préservatif à la bonne longueur. Pour les verges généreuses, toutes les grandes marques proposent des préservatifs King Size. Pour les sexes vraiment plus petits ou plus fins, si aucun préservatif ne convient, il y a la solution du préservatif féminin à faire porter par votre partenaire.

Quelles sortes de préservatifs existe-t-il ?
Il existe de nombreuses sortes de préservatifs. Le préservatif standard est transparent et lubrifié. Il existe également des préservatifs avec revêtement spermicide, extra résistants, extra fins, colorés, nervurés et retardants. Suivez notre guide d’achat sur notre site.

Peut-on utiliser un préservatif deux fois de suite ?

JAMAIS. Un préservatif ne doit être utilisé qu’une seule fois ! Quand il est usagé, le préservatif devient trop fragile et risque la rupture au prochain rapport : le risque de grossesse ou de transmission de maladies sexuellement transmissibles est trop élevé.

Pourquoi les préservatifs ne sont-ils pas meilleur marché ?
Il faut poser la question aux fabricants :-) Plus sérieusement les préservatifs sont des produits médicaux de haute qualité, fabriqués à partir de latex naturel soumis à un processus complexe. La boutique en ligne Condozone propose le préservatif à 15 centimes. Et certaines associations distribuent également gratuitement des préservatifs, renseignez-vous auprès de votre mairie.

Les préservatifs sont-ils vraiment tous contrôlés ?
Oui. A partir du moment ou figure sur l’emballage du préservatif le label NF ou CE, alors celui-ci a subit des contrôles et tests de qualité. Allez jeter un oeil sur la visite guidée pour découvrir le processus de fabrication et de contrôle des préservatifs. Et on le répète encore une fois, utilisez uniquement des préservatifs portant la mention NF ou CE.

La couleur et le goût nuisent-ils à la qualité des préservatifs ?
Non. Tous les préservatifs arborant le sigle NF ou CE sont soumis aux mêmes tests de qualité, qu’ils soient roses, bleus ou verts, à la fraise, à la banane ou naturel. L’utilisation de préservatifs structurés ou colorés ne représente donc aucun risque particulier.

À partir de quel age peut-on acheter des préservatifs ?
Il n’y a pas de limite d’age pour l’achat de préservatifs. Au contraire : quelqu’un qui achète des préservatifs démontre qu?il agit de façon responsable – et cela à n’importe quel age.

Ou peut-on acheter des préservatifs ?
De nos jours, on trouve des préservatifs presque partout. Dans les grands magasins, les supermarchés, les pharmacies, les distributeurs automatiques et, bien évidemment, sur Internet.

Comment utilise-t-on un préservatif ?
Vous trouverez le mode d’emploi détaillé sur notre site, mais aussi dans chaque paquet de préservatifs.

2 réflexions au sujet de « Questions fréquentes »

  1. Le risque de contamination par le virus du sida demeure-t-il malgré l’usage du préservatif ?
    Sur l’emballage du préservatif « Manix 003Contact sensation intacte Nouveau contact plus lubrifié » , on peut lire : « L’utilisation d’un préservatif ne peut garantir une protection à 100% contre la grossesse ou les maladies sexuellement transmissibles. »
    En outre, sur l’emballage du préservatif « KAMA SUTRA SPORT », nous lisons « L’utilisation CORRECTE des préservatifs Kama sutra Sport aidera à réduire les risques de maladies transmises sexuellement (MST), de grossesses et de sida.»
    Par ailleurs, sur le mode d’emploi de la collection des préservatifs « KamaX et Gtm », il est mentionné en Nota bene (notez bien) « Il n’existe pas de préservatif offrant une protection à 100%. Mais s’ils sont utilisés CORRECTEMENT, ils aident à prévenir la grossesse et à réduire le risque de maladies transmises sexuellement (MST) et le virus du SIDA (VIH). »
    Question: Les messages sur l’usage des préservatifs ne devraient-ils pas mettre, désormais, l’accent sur le fait que le risque de contamination demeure mais reste faible malgré les préservatifs de sorte que ceux qui les utiliseront sachent qu’ils courent le risque (bien que faible) d’être contaminé ?

  2. Vous avez raison, et comme il est indiqué sur tous les emballages des boîtes de préservatif, le préservatif n’est pas fiable à 100%, notamment lorsqu’il est mal utilisé ou mal conservé.
    Cependant, le préservatif reste le seul moyen à ce jour de protéger contre les MST et le Sida. Même si il n’est pas fiable à 100% il nous semble plus important d’insister sur le fait qu’il permet de protéger plutôt que de mettre l’accent sur sa fiabilité.
    Nous rappelons qu’il n’existe aucun autre moyen de se protéger, et qu’il vaut donc mieux se protéger avec un préservatif même si il n’est pas fiable à 100%, plutôt que ne pas se protéger du tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 × = sept

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>